Skip to Content

L'Equateur, au coeur d'un conflit frontalier entre le Pérou et le Chili

4
Moyenne : 4 (1 vote)

En août dernier, le gouvernement équatorien a émis une carte maritime, fixant ses limites frontalières, sur la base des traités, signés avec le Pérou et le Chili en 1952 et 1954.

La validité de la frontière Pérou-Chili est aujourd'hui contestée.
En effet, Le Chili revendique sa frontière maritime avec le Pérou, jugeant la limite insuffisante au vue de ses accords de pêche.
L'état Péruvien, quant à lui, rejette la limite défendue par le Chili, espérant obtenir gain de cause devant la Cour Internationale de justice de la Haye.

Lors d'une visite à la ville de Punta Arenas (3000 km au sud de Santiago) avec son homologue chilien, Sebastián Piñera, Correa a déclaré que son gouvernement ferait parvenir la carte maritime publiée en août à l'ONU.
Correa assure que l'Équateur suit avec intérêt le procès de la Haye, se sentant impliqué dans l'affaire (par les traités triparties). La cour de Justice a signalé que l'Équateur pourrait être amener à comparaitre dans le litige, étant le tiers signataire de ces accords.

Cette semaine est la date limite donnée au Pérou pour répliquer et réfuter les arguments du Chili devant la Cour de justice de la Haye.

Selon le ministre des affaires étrangères du Pérou, la visite récente de Correa au Chili n'influencera pas la décision de la Cour. Pour lui, « ce qui importe est le travail effectué par le Pérou, pour montrer que le droit, l'histoire, la géographie ainsi que les documents cartographiques donneront raison à notre cause »

L'Équateur tient à rester neutre dans ce conflit, voulant maintenir de bonnes relations avec ses "voisins et amis".

source :
http://www.elmercurio.com.ec/257706-ecuador-oficializara-limites-con-el-...